[Future Workplace] Les bonnes pratiques du digital workplace

En ce début d’année, CIO Practice s’intéresse au futur du poste de travail. À travers une série d’articles, nous passerons en revue les grandes évolutions à venir du côté du digital workplace.

Tous les DSI veulent désormais intégrer les technologies de digital workplace. Mais comment procéder concrètement pour mettre en place un environnement de travail basé sur le Cloud ?

Comment implante-t-on au mieux un environnement de travail basé sur le Cloud ? L’objectif est une réorganisation complète de la gestion de l’espace de travail : pour ce faire, il est important de mettre à disposition toutes les applications via une plate-forme centralisée « en tant que service ». Les anciennes « applications héritées » doivent être intégrées le plus parfaitement possible à l’approche « as a service ».

Digital workplace : de l’importance de définir des rôles

Le développement modulaire de la solution d’espace de travail devrait permettre d’offrir des solutions aux collaborateurs selon leur rôle et en fonction de leurs besoins. Dans de nombreuses entreprises, il devient pertinent de définir les rôles pour les postes de bureau simples et fixes, pour les applications à forte intensité informatique ou pour les employés voyageant beaucoup et souhaitant accéder aux applications et données depuis n’importe quel endroit.

Ces rôles offrent tous les mêmes services de base. En outre, chaque poste de travail est extensible et peut être adapté selon les fonctions dans l’entreprise. Il est ainsi possible de transformer un espace de travail simple en un poste pour invités, ainsi qu’un espace de travail destiné aux employés voyageant beaucoup en un poste pour cadre.

Cybersécurité : quel enjeu ?

Le portail en libre accès constitue un élément important d’une solution d’espace de travail basée sur le Cloud. Il permet de créer de nouveaux utilisateurs et de les affecter ensuite à un profil précédemment défini – et aux autorisations correspondantes. Dans le même temps, des processus d’entreprise peuvent également être représentés sur le portail, par exemple le décompte horaire ou les demandes de congés.

Une grande importance doit être attachée à la sécurité. C’est pourquoi la solution doit être mise à disposition dans le cadre d’un Cloud privé sécurisé et doit idéalement pouvoir être installée également en interne. Les fonctions de sécurité telles que la double authentification doit assurer un fonctionnement sécurisé et sans heurt.

L’ensemble du traitement étant effectué dans le centre de données, des appareils simples et peu coûteux tels que des clients légers suffisent la plupart du temps pour accéder aux données et aux applications – en plus des appareils classiques tels que les ordinateurs de bureau et portables. Les utilisateurs doivent pouvoir accéder à leur digital workplace de manière sécurisée même avec des terminaux personnels.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre