CDO : les entreprises françaises à la pointe

En quelques années, des postes de Chief Digital Officer, les CDO , sont apparus dans une large majorité d’entreprises. Mais où en est la France sur le sujet ? État des lieux.

En 2017, sur les 2 500 plus grandes entreprises mondiales, 20 % se sont dotées d’un CDO, d’après le rapport Chief Digital Officer du cabinet PwC. C’est trois fois plus que l’an passé. Mais cette tendance se développe-t-elle de la même façon sur l’ensemble du globe ? Si l’on dresse un bilan mondial, la France fait office de leader. Les entreprises françaises sont 62 % à s’être adjointes les services d’un CDO, contre 39 % en Allemagne et 23 % en Amérique du Nord.

Autre donnée surprenante : 74 % des entreprises dotées d’un CDO l’ont embauché il y a plus de trois ans, d’après le cabinet Haussmann Executive Search. C’est dire si la France est à la pointe du mouvement.

Des CDO pour bousculer les codes de l’entreprise

Une vague « pro-CDO » qui s’explique par une prise de conscience massive des entreprises françaises résumée par Elisabeth Denner, partenaire du cabinet BearingPoint et membre de l’association CDO Alliance :

« La transformation numérique représente un chantier considérable. Il s’agit de changer le business model même de l’entreprise. Par conséquent, il faut quelqu’un venant de l’extérieur, à même de bousculer les habitudes et d’offrir un regard neuf sur les processus. »

Priorité à la conduite du changement

Pas étonnant, dès lors, que la priorité absolue des CDO français soit la conduite du changement interne. Peut-être parce que la culture digitale reste encore largement à bâtir, 87 % des CDO français entendent transformer les pratiques internes de leur entreprise et accompagner les collaborateurs, avant même d’améliorer la relation client.

Les CDO envahissent les Comex

De surcroît, les CDO français sont loin d’être reclus dans des missions à la marge. Selon Haussmann Executive Search, seuls 16 % d’entre eux sont exclus des comités stratégiques. Mieux : la majorité (52 %) ont intégré le Comex et rendent directement des comptes à la direction générale.

Portrait-robot du CDO français

Mais qui sont ces CDO qui tentent de bousculer les entreprises françaises ? Le cabinet Haussmann Executive Search dresse leur portrait-robot. Selon ses analyses, 66 % sont des hommes et seuls 22 % ont moins de 40 ans. Pourtant, malgré ces données, les experts du cabinet notent une autre tendance émergente : les postes de CDO sont de plus en plus ouverts à des profils jeunes, sans grande ancienneté. À suivre

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre