SAP HANA : comment préparer la bascule en 5 étapes ?

Digitalisation. Le mot est sur toutes les bouches. Considérée aujourd’hui comme le seul moyen d’adresser de nouveaux marchés et d’accroitre sa flexibilité commerciale, elle n’en est pas moins un casse-tête pour le DSI. Il doit transformer son infrastructure existante vers un nouveau mode de fonctionnement, plus agile, sûr et durable.

Une des composantes : les analyses en temps réel pour des prises de décision rapides. SAP HANA rend possible cette analyse du Big Data tout en permettant une intégration avec les processus métiers de l’entreprise, favorisant donc l’innovation. Les métiers le réclament. L’informatique doit le rendre possible. Et rapidement.

Il ne s’agit pas réellement de décider ou non du passage à SAP HANA. SAP l’a décidé pour nous : dès 2020, à défaut d’une migration sur SAP HANA, aucune évolution innovante ne sera proposée pour sa solution SAP Business Suite (anciennement articulée autour de l’application R/3 puis ECC pour ERP Central Component), hormis les mises à jour de sécurité et certains ajustements réglementaires.

L’objectif est plutôt mesurer l’ampleur du projet, et quels processus métiers seront impactés. Un pré-requis avant tout transformation.

Quelles sont les étapes à suivre ?  

Basculer vers SAP HANA

1. Anticipez les défis de l’avenir

La clé consiste à déterminer à quels défis l’entreprise va être confrontée, et sur quelles bases (de données) les décisions devront s’appuyer. Est-ce que l’orientation de l’entreprise nécessite des compétences avancées en analyse ? Dans le futur, les innovations et les décisions dépendront-elles plus fortement de la pertinence et du degré de détail des analyses ? Quel rôle jouent les prédictions futures ?

2. Examinez attentivement le paysage informatique actuel

Pour avoir une vue d’ensemble des actifs et du potentiel de développement des systèmes informatiques actuellement utilisés, il est important de déterminer quels systèmes informatiques arrivent à la fin de leur cycle de vie ou n’offrent plus les performances requises par les besoins futurs. Question corolaire : dans quelle mesure les bases de données sont-elles durables ? La réalisation de POC  SAP HANA(proof of concept) permet d’identifier facilement à quel niveau l’introduction de SAP HANA pourrait faire au mieux la preuve de ses capacités.

3. Optimisez votre paysage informatique

En fonction des facteurs obtenus aux étapes une et deux, un plan peut ressortir pour indiquer quels systèmes doivent être intégrés, lesquels doivent rester indépendants pour poursuivre leurs opérations, et lesquels doivent être transférés dans le Cloud.

Cette dernière approche possède plusieurs avantages : le projet de déploiement, avec un partenaire expérimenté, est généralement plus rapide et ne suppose pas d’investissement initial. En outre, c’est l’infrastructure la plus à même de s’adapter dynamiquement aux variations futures du volume de données.

4. Appuyez-vous sur une étude de faisabilité pour trancher

Avant de transférer un système vers SAP HANA, il faut procéder à une analyse de la faisabilité et des coûts.

Les demandes du marché, l’état technique des systèmes et les conclusions de l’étude de faisabilité donnent au DSI et aux utilisateurs tous les paramètres nécessaires pour évaluer le potentiel de SAP HANA. C’est aussi l’occasion de voir en quelle mesure SAP HANA pourrait permettre d’insuffler des méthodes plus agiles dans l’entreprise, favorisant l’innovation à tous les étages.

5. Dernier point crucial : n’oubliez pas l’acceptation utilisateur

Parce qu’il ne faut pas seulement donner aux métiers de nouvelles possibilités mais aussi faire progresser l’utilisabilité de la solution, on associe souvent l’introduction de SAP HANA à celle de S/4 HANA qui exploite tout le potentiel de la technologie in-memory HANA. Avec par exemple l’utilisation de FIORI (orienté devices mobiles afin d’améliorer l’expérience utilisateur) ou Simple Finance (qui révolutionne le modèle de données et les processus financiers).

La clé : trouver le bon partenaire

La complexité de la transformation digitale constitue souvent un défi majeur pour l’informatique. C’est particulièrement le cas lorsqu’il s’agit d’introduire des solutions telles que SAP HANA qui nécessitent des connaissances riches et spécialisées. Les DSI, dont la mission première consiste à mettre en place le système d’information et à bien le préparer aux évolutions futures, savent très bien comment exploiter l’expertise de leurs partenaires.  

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre