La majorité des entreprises aveugles face aux cyberattaques

La cyberguerre a commencé mais les entreprises sont-elles armées ? Pas si sûr, à en croire les conclusions du cabinet Vanson Bourne. Selon lui, 73 % des entreprises n’ont pas les moyens de connaître la source d’une cyberattaque lorsqu’elles en sont victimes.

 

Trois milliards de dollars en 2020. Le montant estimé de la facture due à la cybercriminalité a de quoi faire pâlir les DSI, si l’on en croit les analyses du cabinet McKinsey. Le danger est là mais les entreprises semblent encore avoir un train de retard par rapport aux hackers. C’est en tout cas ce qui ressort des analyses du cabinet Vanson Bourne.

 

D’après ses experts, l’immense majorité des organisations reste très vulnérable aux attaques. En effet, 73 % d’entre elles avouent être incapables de retrouver la source et la nature d’une cyberattaque lorsqu’elles en sont victimes. Pire : un tiers des entreprises confessent qu’elles sont incapables de savoir si elles ont été victimes d’une attaque ou non.

 

Au-delà de la connaissance des cybermenaces, les entreprises semblent également mal outillées face aux dangers numériques. Par exemple, 71 % d’entre elles avouent qu’elles sont mal équipées pour protéger leurs données non structurées (e-mails, documents, PDF, etc.).

 

Autant de statistiques qui contrastent avec l’état d’esprit général des DSI fortement sensibilisés aux problématiques de cyberattaques des entreprises. Pour répondre à la menace, 51 % des responsables IT investissent dans des outils de détection des intrusions et plus de 55 % collaborent d’ores et déjà avec des partenaires experts, d’après un sondage PwC.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre