Workshops immersifs dans l’innovation center de T-Systems

Co-working innovant dans un espace tridimensionnel : le Virtual Innovation Center

Récemment, à l’innovation center de Munich : un client entre dans le showroom avec son équipe de projet, est reçu par les collègues T-Systems. Après un café, il participe à une présentation de 30min sur la maintenance prédictive. Cela ressemble à un workshop classique avec un client. Au moins jusqu’à présent.

Un chef de produit dans la salle de discussion utilise une image virtuelle d’une pompe de raffinerie pour lui présenter comment fonctionne la maintenance prédictive des machines via notre plateforme IoT Cloud of Things. Le client utilise également des pompes pour sa production pharmaceutique et est très intéressé par cette innovation, qui permet d’éviter des coûts de maintenance élevés et les pannes imprévues.

Il entre dans la zone de téléportation et quelques secondes plus tard, à l’Innovation Center de Barcelone, un collègue espagnol lui explique plus en détail comment la pompe est surveillée via le tableau de bord web Cloud of Things.

Téléportation réussie

Télé-transportation dans l'innovation center de Munich réussie

Attendez une minute : téléportation ? Vous avez bien lu : cette possibilité existe bel et bien – bien que (pour l’instant), ce ne soit que virtuellement.

En collaboration avec doob group AG, une start-up basée à Düsseldorf, T-Systems a totalement numérisé et virtualisé l’innovation center de Münich en 3D.

L’innovation center est à la fois un laboratoire et un showroom. A l’aide d’exemples concrets, de sessions créatives et de prototypes, c’est possible de présenter comment et sur quoi les différentes équipes travaillent jour après jour, le travail des partenaires et quelles tendances et innovations sont actuellement discutées sur le marché.

L’idée de ce centre d’innovation virtuelle n’est pas simplement démontrer les compétences d’innovation de T-Systems :

« Nous voulons avant tout discuter avec le client et idéalement, proposer ensemble une approche de co-création ou de prototypage rapide », explique Andreas Droste, Innovation Manager de T-Systems International GmbH.

L’innovation center de T-Systems

T-Systems exploite actuellement quatre grands centres d’innovation : des démonstrations de cas d’usage, des expositions et de nombreux espaces pour travailler ensemble sont disponibles dans l’innovation center de Munich, qui est rattaché à son data center.

Près de 200 workshops clients y ont lieu chaque année. La T-galerie à Bonn et les centres à Utrecht et Barcelone sont également orientés vers des collaborations créatives.

Des innovation centers flexibles à Paris, Berlin, Vienne, Londres, New-York et Darmstadt, existent également, où T-Systems organise des formats individuels, tels que des showrooms éphémères d’une journée. Vous pouvez trouver plus d’informations sur l’innovation center de Munich ici.

Des avatars sociaux dans des mondes virtuels

« Je suis moi-même beaucoup sur la route. Animant des workshops sur des sites clients, donnant des conférences dans des salons, présentant notre travail, ici, dans l’innovation center. Nous avons entamé des échanges animés avec le groupe doob depuis Novembre 2019. » explique Andreas Droste : la jeune société a été sponsorisée par le programme Telekom’s TechBoost et s’est spécialisée dans la création d’avatars virtuels.

Les modèles 3D peuvent être utilisés sur les réseaux sociaux ou dans des univers virtuels par exemple. C’est ainsi qu’est née l’idée de faire entrer les clients dans l’Innovation Center à Munich via la réalité virtuelle. Ainsi que dans certains des centres satellites, comme à Utrecht, Barcelone ou Paris. Pour ainsi créer un espace amélioré où animer des workshops et expliquer des use cases.

Ce fut la source d’inspiration pour l’innovation center virtuel, une représentation – légèrement embellie – à échelle 1:1 des locaux réels de Munich. Complet, avec une grande salle d’exposition, des petites salles de sous-commission et une cuisine.

« Nous avons déjà scanné un grand nombre de nos collègues marketing et sales, grâce à doob. Nous leur avons donnée vie en 3D dans ce but. » précise Andreas.

L’hébergement de la plateforme doob se fait dans l’Open Telekom Cloud, les « showcases » ont été construits avec T-Systems Multimedia Solutions et le contenu s’exécute dans le Cloud of Things.

Une visite possible sur un navigateur ou avec des lunettes de réalité virtuelle

Une faible barrière virtuelle pour la visite immersive. Tout le monde n’est pas équipé de lunettes de réalité virtuelle à la maison.

Découvrir l'innovation center de T-systems avec des lunettes de réalité virtuelle, c'est possible.La visite est facilement accessible via un navigateur. Pendant la visite, le participant se voit offrir de nombreuses possibilités : se promener, faire demi-tour, parler ou se mettre en mute, applaudir, et, bien sûr, interagir avec tous les objets virtuels à l’aide d’un simple clic de souris. La salle dispose d’un certain nombre d’écrans, tels que le centre de commande, un grand écran tactile. Il sert de grand tableau blanc : vous pouvez interagir, dessiner ou visionner des présentations et des vidéos.

T-Systems organise des sessions créatives avec ses clients grâce au tableau de collaboration central. Ce dernier présente les applications basées sur le Cloud et est source d’idées, un écran pour des sessions de réflexion et un mur de post-it, tout-en-un. Cela permet une collaboration intuitive et le développement de nouvelles idées. Même sans affichage de réalité virtuelle, simplement dans votre navigateur web. Sur un autre écran, des vidéos en direct ou une vidéo-conférence avec une personne de l’extérieur peuvent être mises en place.

Les clients et participants aux workshops explorent le centre en tant qu’avatars. C’est possible de créer une image générique à partir d’une photo – ou ils peuvent être scannés complètement dans une boutique doob. Cela se fait très rapidement et chaque visiteur contrôle son propre avatar. Certains employés sont également sur place avec leurs avatars virtuels ; cela crée une atmosphère plus chaleureuse, presque comme si la réunion se tenait en personne.

Innovation Center virtuel

A l’innovation center de T-Systems à Munich, les participants travaillent en tant qu’avatars 3D sur les tendances technologiques innovantes. Des use cases de villes intelligentes et des solutions dans le digital, la connectivité, la sécurité ou le Cloud y sont mises en avant, explorées et creusées.

Des showcase en direct du programme de support de Start-Ups par Telekom

L’innovation map fonctionne sur un mood-board : cet outil peut afficher des présentations interactives lors de workshops. Par exemple, c’est possible de vérifier la température dans les serres intelligentes via le Cloud of Things. C’est aussi possible de regarder les poivrons pousser via une webcam en direct.

Les start-ups de l’incubateur sont aussi représentées ici, comme BeeAndme ou Dimenco de la 5G Prototyping Summit. La compagnie néerlandaise construit des écrans permettant d’utiliser la 3D ou la réalité virtuelle sans lunettes ou accessoires, par exemple pour les applications CAO (Conception Assistée par Ordinateurs). Ces écrans sont également à disposition dans le centre d’innovation de Munich. Cela a abouti à une idée de projet avec une entreprise d’audit. A l’avenir, lorsque les inspecteurs voudront examiner une machine défectueuse, ils pourront voir une photo 3D haute-résolution de la machine sur l’écran Dimenco. Cela pourrait remplacer de nombreux déplacements chez le client. Comme vous pouvez le constater : les solutions des start-ups sont également au cœur des innovation centers de T-Systems.

Les premières réunions d’équipes à l’innovation center virtuel de Munich ont déjà eu lieu. C’est encore plus personnel et interactif que via une vidéoconférence normale – et également plus productif. Place maintenant aux workshops clients, dont les premiers se sont tenus dès Mai 2020 – stay tuned !

A propos du doob groupe AG

Chez doob group AG, 130 employés sont occupés à créer des avatars numériques de personnes. La start-up, originaire de Düsseldorf, utilise des scanners corporels pour créer des modèles 3D photoréalistes de ses clients. Les figurines réalistes, imprimées en 3D, sont des produits populaires auprès des clients. Doob les vend dans ses propres magasins en Allemagne et aux Etats-Unis. Ainsi que via des partenaires franchisés dans 10 pays à travers le monde.

Pour les clients business, la société basée à Düsseldorf propose des avatars numériques. Ils peuvent être contrôlés en temps réel lors de conférences ou formations en réalité virtuelle.

Pour plus d’informations sur le groupe doob AG, veuillez cliquer ici.

 

 

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous