Le Cloud à guichet unique, supermarché de la DSI

Adopter des solutions Cloud : c’est bien. Mais savoir les gérer dans un environnement de travail simple et cohérent, c’est mieux. Analyse du concept du guichet unique par Thomas Jürgen Gierich, responsable des solutions d’environnement de travail et architecture d’entreprise chez T-Systems.

Les applications clés, telles que Microsoft Office 365, Google Apps et les services hébergés sur Microsoft Azure, sont généralement disponibles depuis le Cloud public de l’éditeur en question. Avantage : l’extensibilité de ce type de Cloud est économique. Mais ce modèle s’avère inapproprié pour les applications nécessitant des normes de sécurité élevées, comme pour les comptes de messagerie confidentiels des membres d’un conseil d’administration, ou les sites Web SharePoint contenant des données clients et de développement sensibles.

Les entreprises se retrouvent donc obligées de souscrire à des services de Cloud privé pour leurs systèmes existants. Résultat : l’utilisation simultanée de ces deux types de Cloud complexifie l’environnement de travail et le rend difficile à contrôler.

Le modèle du guichet unique

le cloud à guichet uniqueLutter contre cette complexité, c’est tout l’enjeu du modèle dit « guichet unique ». Le principe est simple : un fournisseur rassemble l’ensemble des services de Cloud public et privé de l’entreprise selon un modèle de Cloud hybride. Ces services sont ensuite mis à la disposition des employés par le biais d’une interface utilisateur.
D’un point de vue technique, cela nécessite une plate-forme Cloud standardisée capable d’intégrer et de fournir des services informatiques issus de plusieurs fournisseurs. Grâce à son « intelligence » centralisée, cette plate-forme s’assure que chaque service soit fourni à la demande pour chaque environnement de travail : Microsoft Office, SAP Supplier Relationship Management, applications existantes (Legacy), etc.

En un clic, les employés sélectionnent les applications dont ils ont besoin dans un portail en libre-service proposant un catalogue de services intégrés. Cela équivaut en quelque sorte à faire ses courses en grande surface

En un clic, les employés sélectionnent les applications dont ils ont besoin dans un portail en libre-service proposant un catalogue de services intégrés. Cela équivaut en quelque sorte à faire ses courses en grande surface : les entreprises se procurent une variété d’applications depuis un emplacement central et pratique, et ce, sans avoir à traiter avec chaque éditeur.

Analyser avant de migrer !

Pour que ce modèle soit efficace, les applications et services doivent tous fonctionner les uns en fonction des autres. Les dépendances existantes doivent donc être rendues transparentes avant toute transformation et être cartographiées conformément à un nouveau concept d’environnement de travail. C’est particulièrement le cas si les applications existantes et standard sont amenées à être consolidées sur une plate-forme de Cloud hybride.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre