Internet des objets : le Cloud au cœur de la transformation

Qui dit Internet des objets dit transmission extrêmement rapide des données. Cela implique une infrastructure IT sûre et stable. Et les technologies Cloud sont souvent le meilleur moyen d’y parvenir. Tour d’horizon des applications de l’IoT et du Cloud dans différents secteurs.

Nous sommes mardi matin, le soleil cogne insensiblement sur les vitres. Un doux ronronnement se fait entendre de plus en plus nettement. Un camion de livraison apparaît et se gare devant une maison. À l’intérieur du véhicule, une carte SIM embarquée transmet des informations essentielles sur la localisation, l’état des appareils et la batterie à un centre de contrôle. Elles sont utilisées par l’entreprise de livraison pour surveiller la flotte et effectuer des diagnostics à distance. De plus, de puissants outils d’analyse permettent à l’entreprise logistique d’harmoniser la planification de la maintenance et la gestion de ses véhicules.

Ce n’est pas encore une réalité, mais c’est à notre portée. Pas à pas, les solutions logistiques intelligentes gagnent en puissance. Le succès repose sur la mise en place d’une plate-forme basée sur le Cloud qui prend en charge les communications véhicule à véhicule. Le temps est un facteur critique : la gestion intelligente du trafic exige que les données soient transmises et analysées en un clin d’œil.

Le Cloud, prérequis de l’Internet des objets

Rien de tout cela n’est possible sans une infrastructure bien conçue, stable et sécurisée. Et ce n’est pas uniquement le cas de la gestion du trafic. L’Internet des objets évolue et va devenir omniprésent dans de nombreux aspects de nos vies. Selon Anette Bronder, directrice de la « Digital Division » (DD) de T-Systems, « la connectivité et le Cloud jouent un rôle essentiel en tant que plate-forme pour le traitement des données en temps réel. Pour moi, ce sont les véritables moteurs de la numérisation. Les entreprises qui échouent à entrer dans l’ère du numérique vont rapidement perdre du terrain : la numérisation est la seule façon de mettre en œuvre de nouveaux business models. »

Sur le terrain


vers une agriculture smartPlanter les germes d’une agriculture intelligente grâce à l’infrastructure Cloud

Prenons l’exemple de la ferme de Theo Bieger, près de Cologne. Auparavant, l’agriculteur consacrait beaucoup de son temps et de son énergie à surveiller et gérer les heures de travail de ses 200 employés saisonniers. Mais pendant les moissons, il n’arrivait plus à garder le rythme. En 2014, Theo Bieger a commencé à utiliser un système de time-tracking mobile de MobilZeit, un partenaire de Deutsche Telekom. La solution repose sur une infrastructure Cloud. Chaque ouvrier reçoit un transmetteur RFID qu’il passe devant un lecteur de la taille d’un téléphone, en début et en fin de journée. Le dirigeant d’exploitation accède à ces informations à l’aide d’un logiciel d’analyse installé sur son smartphone. Le système recueille aussi des données sur le rendement des cultures et la qualité des fruits. Des maraîchers aux éleveurs en passant par les pisciculteurs, la numérisation permet aux agriculteurs de suivre leur production à toutes les étapes, du champ à la fourchette du consommateur.


Infrastructure Cloud pour relier les 4 coins du globeUne ligne directe avec l’Asie qui passe par le Nuage

Autre exemple : Dürkopp Adler, fabricant de machines à coudre industrielles. Si une machine à coudre d’un client tombe en panne en Chine ou au Bangladesh, les techniciens de service n’ont plus besoin de prendre un avion pour aller la réparer. Désormais, ils accèdent à la machine depuis le siège de la société, dans la ville allemande de Bielefeld. Grâce au Cloud, les professionnels de Dürkopp Adler résolvent la plupart des problèmes rapidement, pour un coût minime, depuis l’autre bout de la planète.

Le Cloud de Dürkopp Adler est opéré par Deutsche Telekom dans son data center haute sécurité et certifié ISO en Allemagne, tandis que les données provenant du monde entier sont transmises par une connexion VPN protégée par de multiples mécanismes de sécurité – il y a donc peu de risques que les informations tombent entre de mauvaises mains.


L’Internet des objets, pour les PME aussi

Frank Fitzek, professeur en réseaux de communications à l’université technique de Dresde (TU Dresden), pense que cette approche s’étendra bientôt à d’autres secteurs. « Les grandes entreprises ne sont pas les seules concernées : il est d’autant plus important pour les petites et moyennes entreprises de s’engager dans la voie de l’Internet des objets de manière ouverte mais ciblée », explique-t-il.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre