Les clés d’une gouvernance optimale des données dans un environnement Cloud hybride

Le croisement entre deux espèces animales est généralement réalisé pour créer une toute nouvelle espèce. Dans le cadre de l’automobile hybride, l’objectif est de s’appuyer sur la synergie entre de nouvelles technologies tout en conservant l’infrastructure existante. Concernant le concept de Cloud hybride, c’est un peu tout cela à la fois. Les bénéfices d’une architecture Cloud sont indéniables : grâce à son élasticité et à son infinie capacité, elle permet une adaptation rapide aux évolutions des enjeux métiers et business et de nouvelles fonctionnalités métiers peuvent rapidement être intégrées dans le Cloud. La possibilité de dépenser au plus juste sans impliquer de lourds investissements fait partie de ses nombreux avantages au même titre que l’optimisation des ressources. Frédéric Brousse, directeur général d’Informatica France, nous livre son analyse.

L’idéal serait bien sûr de pouvoir transférer l’intégralité du data center dans le cloud, mais cela reste impossible. La majeure partie des entreprises que nous rencontrons expliquent qu’elles sont actuellement en train de rediriger leurs charges applicatives vers le Cloud, mais que tout ne peut pas se faire du jour au lendemain. Sur le chemin de la transition vers le Cloud, il n’est pas rare d’adopter une approche hybride.

Lire la suite sur : IT Channel.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre