Plus d’un DSI sur deux investit dans des solutions de cybersécurité

Tous les spécialistes s’accordent sur le sujet : 2017 sera l’année de la cyberguerre pour les DSI. Si cette prédiction fait consensus, c’est que les investissements sur les outils de cyberdéfense explosent en ce début d’année. Mais où en est la France ?

80 % des entreprises françaises n’ont pas de protection de cybersécurité. Le chiffre avancé par la Banque publique d’investissement (BPI France) donne la mesure de la marge de progression de l’Hexagone sur le sujet de la cybersécurité. Mais la prise de conscience semble enfin être au rendez-vous à en croire les estimations du cabinet IDC. Selon ses experts, 58 % des DSI français vont investir dans des solutions de cyberprotection nouvelle génération en 2017.

L’Europe à la traîne en matière de cybersécurité ?

Malgré ces investissements, de nombreux experts notent un retard de l’Europe en matière de solutions de cybersécurité. Un chiffre illustre le fossé qui sépare les entreprises européennes des investisseurs américains : selon les Échos, en 2015, les Américains ont investi plus de huit milliards de dollars dans des entreprises spécialisées sur la cybersécurité, contre environ 300 millions pour le « vieux continent ».

À la recherche des investissements sur la cybersécurité

Pourtant, les solutions existent en France : la BPI enregistre plus de 225 PME et TPE proposant des solutions de cybersécurité. Et c’est sans compter les branches des grands groupes spécialisées dans le domaine comme c’est le cas chez Thales ou Airbus. Reste encore à structurer le marché : « Nous appelons aujourd’hui à la création de grands fonds dédiés à la cybersécurité », alerte Pascal Lagarde, le directeur exécutif de BPI France dans les Échos.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre