Stratégie
DSI de l’année 2016 : le palmarès dévoilé

DSI de l’année 2016 : le palmarès dévoilé

Comme chaque année depuis 18 ans, le magazine IT for Business récompense les DSI de l’année. Le palmarès 2016 fait la part belle aux projets d’entreprises innovants.

On parlait « Gafa » et «Natu »* ce lundi 25 janvier sous les ors de l’hôtel Continental à Paris. Lors de la cérémonie du DSI de l’année organisée par IT for Business, les lauréats font en effet presque tous face à de nouveaux concurrents qui les obligent à se réinventer.

Innover face à la concurrence des start up

En témoigne le grand gagnant de la soirée : Benoît Fremaux. Le directeur de la DOSI de la Fnac mène l’immense chantier de la transformation digitale de l’enseigne de commerce depuis quatre ans. Il doit ainsi faire face aux pure-players comme Amazon ou Vente privée et à l’intégration à venir de Darty. Le jury a choisi de lui décerner deux prix, et non des moindres : celui – tant prisé – de DSI de l’année et celui de la transformation digitale grands comptes. Une récompense décernée par Jean-Paul Alibert, président de T-Systems France, également partenaire de ce prix.

Le prix du manager numérique de l’année revient quant à lui à Sébastien Bazin, PDG d’AccorHotels. Nouvelle application mobile, acquisitions de start-up innovantes, ouverture du site AccorHotels aux hôteliers indépendants, personnel équipé de tablettes… Sébastien Bazin a pris les rennes d’une transformation digitale menée tambour battant face à un Airbnb disruptif.

Côté PME, le jury a choisi de récompenser le travail de Véronique Sinclair, DSI de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem). La responsable informatique a mis en place des technologies de pointe pour prendre en compte les nouveaux usages liés au streaming musical des Spotify et autres Deezer. Elle reçoit le prix de la transformation catégorie PME. Son collègue, Patrick Duverger, DSI de la ville d’Antibes est récompensé par le même prix catégorie secteur public, grâce à ses nombreuses expériences liées à l’Internet des objets et au Cloud.

Sans oublier l’opérationnel…

Au-delà de l’innovation, le jury a également mis à l’honneur les projets d’amélioration de la performance. Dans la catégorie grands comptes, c’est Philippe Bavay du groupe Vinci qui reçoit le prix de la performance opérationnelle. Francis Gest du centre hospitalier d’Orléans est quant à lui récompensé dans la catégorie secteur public et Françoise Delacour, de la Fondation de France, dans la catégorie PME. Cerise sur le gâteau, cette année, le jury a décidé de décerner son coup de cœur à Franck Ostertag de la SALM (enseignes Cuisinella et Schmidt) pour son travail d’optimisation du sur-mesure entre l’usine et les points de vente.

*Netflix, Airbnb, Tesla, Uber.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.