Confidence pour confidence… les DSI disent tout

La parole est aux DSI. Lors du CIOmove 2014, les DSI de plusieurs multinationales ont accepté de partager leur expérience de la numérisation. La question est délicate mais ils se sont prêtés au jeu en notant le niveau de digitalisation de leur entreprise sur une échelle de un à cinq. Verdict.

« Je nous donnerais la note de 2, mais les technologies de l’information prennent clairement de plus en plus d’importance. Le rythme d’innovation dans ce domaine est actuellement impressionnant, et il est important pour nous de nous interroger sur la façon dont ces nouvelles technologies peuvent nous aider à développer notre activité. »

Matthias-MehrtensMatthias Mehrtens
Kärcher, leader sur le marché mondial des équipements de nettoyage
Pays : Allemagne
Note : 2

« Je dirais que nous en sommes au niveau 2 et que nous progressons vers le niveau 3. Nous avons commencé à mettre en place un système de gestion de l’information produit (PIM), avec pour objectif d’y transférer toutes nos données sur nos produits. »

Dirk-AltgassenDirk Altgassen
GROHE, plus grand fabricant européen de robinets et d’équipements pour salles de bain et cuisines
Pays : Allemagne
Note : 2

« Désormais, il n’est plus uniquement question de mécanique en matière de production industrielle. Nous devons intégrer des données issues d’une multitude de sources afin de faire des choix de fabrication pertinents et portant leurs fruits. »

Tim-PlattTim Platt
TOYOTA, branche Conception et Fabrication pour l’Amérique du Nord
Pays : États-Unis
Note : 3 (en progression vers le niveau 5)

« Je pense que notre principale réussite a été d’harmoniser l’intégralité de nos plates-formes. Cela a grandement contribué à la mise en œuvre de solutions de commerce en ligne en un temps record, y compris sur l’ensemble de nos marques dans vingt pays. »

Thomas-HenkelThomas Henkel
AMER SPORTS, fabricant d’équipements sportifs (qui détient notamment les marques d’équipements de ski Atomic et Salomon)
Pays : Finlande
Note : Entre 3 et 4

« Aujourd’hui, l’utilisation de pesticides par des agriculteurs implique bien plus de technologies de l’information que ce qu’on aurait tendance à penser. Il existe d’ailleurs une grande variété d’applications d’agriculture. Les processus métiers se sont fortement numérisés au cours des dernières années. »

Robert-BlackburnRobert Blackburn
BASF, le leader mondial de l’industrie chimique
Pays : Allemagne
Évaluation : Entre 3,5 et 4

« Nos clients ont une vision précise des services que nous fournissons dans le monde entier. Actuellement, nous mobilisons nos efforts autour d’activités propices à l’innovation, afin d’exploiter les nouvelles possibilités offertes par le cloud, ainsi que les nouvelles technologies pour bâtiments intelligents. »

Henrik Trepka
ISS WORLDSERVICES, plus grand fournisseur de services industriels, qui compte 53 000 employés
Pays : Danemark
Note : Entre 4 et 5

« Je nous donnerais la note de 5. Nous avons notamment fourni à nos ingénieurs un nouvel environnement pour la gestion du cycle de vie de l’A350, ce qui leur a permis de prendre les bonnes décisions en matière de conception dès le début du processus. »

Guus Dekkers
AIRBUS/ EADS, constructeurs aéronautique
Pays : France
Note : 5


Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre