CRM dans le cloud : la sécurité des données est clé

Rapide, pratique, économique : l’attrait des applications accessibles à distance est évident. Mais attention aux risques. Où sont stockées les données, comment sont-elles traitées et quelle est la sécurité de la transmission ?

Un haut niveau de sécurité est indispensable pour les organisations proposant à leurs utilisateurs des applications accessibles via le Cloud en mode Software as a Service. C’est le cas notamment des solutions de gestion de la relation client (CRM). Au cours de l’été 2014, Salesforce et T-Systems ont renforcé leur partenariat pour sécuriser – encore et toujours – les informations personnelles des utilisateurs de ces logiciels stratégiques à plus d’un titre.

Traiter et stocker les données en Europe

Selon Michael Müller-Berg, responsable de l’alliance avec Salesforce et en charge du programme de ventes partenaires chez T-Systems, « La gestion de la relation client fait en général intervenir des informations personnelles. Par conséquent, beaucoup d’organisations utilisatrices veulent que leurs données soient traitées et stockées en Europe. » En 2015, T-Systems met à disposition de nouvelles ressources de traitement et de stockage pour les solutions Salesforce, depuis un centre de données basé en Allemagne. Une garantie pour les entreprises que les données restent soumises à la législation locale sur la confidentialité.

L’orchestration de données en tant que service, une garantie de sécurité

Mais l’alliance entre Saleforce et T-Systems implique aussi de prendre en compte le niveau d’exigence de sécurité des applications d’entreprises critiques comme le CRM, par définition bien plus élevé que pour les applications courantes. À cet effet, T-Systems et Informatica développent l’orchestration de données en tant que service DOaas (Data Orchestration as a Service), une approche pour répondre aux besoins d’intégration des entreprises sans avoir à installer de logiciel sur site. Ainsi, les utilisateurs de l’orchestration de données en tant que service sélectionnent simplement les applications qu’ils veulent raccorder et les relient par simple glisser-déposer. L’interface graphique offre une visibilité totale sur toutes les connexions et les données sont transférées directement entre les applications concernées. 

Plus de 2 000 entreprises dans le monde utilisent déjà l’orchestration de données en tant que service pour effectuer plus de deux milliards de transactions par jour.

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre