T-Systems et OVH : cloud public souverain pour GAIA-X

OVH et T-Systems : un cloud public souverain franco-allemand

Un cloud public souverain verra le jour dans les mois à venir. Il y a quelques mois, nous écrivions sur l’initiative européenne pour assurer la souveraineté numérique et des données en Europe : GAIA-X. Vous pouvez tout lire à ce sujet dans cet article.

Depuis le lancement de GAIA-X, les entreprises fondatrices ont entamé un dialogue pour proposer des solutions de cloud computing qui respectent les directives et les principes fondamentaux de cette initiative européenne. Un premier projet verra donc le jour dans cette optique, et il est co-signé OVH Cloud et T-Systems.

OVH et T-Systems : un partenariat franco-allemand

Une coopération franco-allemande pour un cloud public souverain

OVH Cloud est une entreprise de services numériques française. Fondée en 1999, OVH se présente d’abord comme un hébergeur. L’ESN commence ensuite à diversifier ses services et est aujourd’hui un acteur majeur du secteur du cloud computing en France.

T-Systems est quant à elle une entreprise de services numériques allemande. Forte de ses 38000 collaborateurs, c’est une référence du cloud et des services numériques en Europe et dans le monde. Avec des solutions comme Open Telekom Cloud ou encore Future Cloud Infrastructure, T-Systems dispose de solutions de cloud public, privé, et hybride.

Dans le cadre de GAIA-X, ces deux entreprises collaborent pour mettre à disposition des clients européens une solution de cloud public souverain.

La souveraineté des données : un enjeu majeur

En 2012 ont commencé les négociations au parlement européen pour la mise en place du RGPD. Ce dernier régule la protection des données en Europe. Une des conséquences : aujourd’hui, il est illégal de recueillir vos données sans votre consentement, dans l’Union Européenne. Le parlement européen avait compris les enjeux derrière les données et les entités qui les géraient à l’époque (et aujourd’hui encore). En effet, lorsque deux tiers des solutions cloud sont fournies par des acteurs américains, il faut pouvoir limiter leur traitement. D’autant plus lorsque les lois américaines contraignent leurs entreprises à fournir ces informations à des instances gouvernementales.

Mais le RGPD n’est pas suffisant. La souveraineté des données, c’est-à-dire, la possibilité de garder le contrôle sur les données des européens et les données qui circulent en Europe est primordiale.

GAIA-X naît de cette idée de souveraineté des données. La plateforme permettant aux entreprises européennes de trouver des solutions respectant les législations en vigueur et qui soient inter-compatibles commence à prendre forme avec le partenariat entre OVH et T-Systems. Assurer la souveraineté numérique européenne revient à réussir à se détacher de la dépendance que l’Europe a actuellement des GAFAM, sans pour autant les laisser de côté. Aujourd’hui, les fournisseurs de services européens proposent eux aussi des services partenaires avec les grandes entreprises américaines, mais souvent ces services ne sont pas bâtis sur des bases souveraines.

La plus-value du cloud public souverain OVH et T-Systems

T-Systems est un des leaders européens dans la transformation numérique : en Allemagne, c’est le leader incontesté. Cela s’explique par les différents et nombreux atouts de l’entreprise. D’abord, un écosystème de partenaires solide et un savoir-faire inégalé dans de nombreuses industries : notamment l’automobile. Acteur incontournable dans les projets IoT européens (avec plusieurs smart-cities, des solutions d’intérêt public, les usines connectées…), et de la connectivité (5G campus networks…). T-Systems se démarque également par ses connaissances et son expérience en matière de cybersécurité. Forte de ses 14 SOC -9 en Europe-, T-Systems permettra au projet de respecter les normes de sécurité les plus élevées.

OVH, en tant qu’acteur pure-cloud, fournit son savoir-faire et son expérience en matière de cloud public. De plus, et un point crucial du partenariat : OVH Cloud fournit ses technologies de water cooling dans les data centers. Cette technologie permettra au nouveau cloud d’être plus performant, en consommant moins d’énergie.

Un cloud européen, respectueux des réglementations, plus puissant, plus sécurisé, moins coûteux. Que demander de plus ?

Comment T-Systems peut-il vous accompagner ?

Filiale de Deutsche Telekom, T-Systems s’appuie sur l’expertise de ses 50 000 collaborateurs et sur son infrastructure mondiale de data centers et de réseaux pour soutenir votre transformation IT.

Contactez-nous

Répondre